Pourquoi le lac Lauvitel est interdit au public ?


L’Oisans est une région naturelle dans les Alpes, dans le département de l’Isère, dans le massif des écrins. La région est celle qui abrite un des plus merveilleux sites naturels en France, le lac Lauvitel. Ce lac du Lauvitel est un vrai bijou de la nature, car il est situé sur 1 530 mètres d’altitude. Il est le plus grand lac du massif des Ecrins. Ce site se situe dans un cadre naturel époustouflant, entre faune et flore de grande diversité !

Le lac a une profondeur de 65 mètres et s’étend sur une grande superficie de plus de 37 hectares, ce qui est très impressionnant pour un lac situé dans une hauteur montagneuse. Mais aujourd’hui, la plus grande partie de son bassin versant a été placée en Réserve Intégrale, plus exactement l’extrémité Est de la vallée. Il y a longtemps de ça, cette zone était exploitée en tant qu’alpage. Par contre, de nos jours, toute présence humaine y a été interdite. On y tolère seulement les missions de prospection liées à des recherches scientifiques dans ce site très particulier.

Un site qui est très apprécié des visiteurs !

La promenade au lac et à ses périphériques a toujours attiré les visiteurs et notamment les amateurs de randonnée qui aiment s’aventurer dans cet entourage riche en paysages, vues et patrimoine très diversifié.

Ce lac vieux d’au moins 4 000 ans, est totalement impressionnant. Sa formation a toujours impressionné les géologues et spécialistes. Il est probablement issu d’un bouleversement de la surface de la Terre par une catastrophe qui a barré la vallée du lac. La randonnée autour du Lac Lauvitel a un itinéraire bien particulier, qui permet en même temps de contempler de très près ce trésor naturel incontournable : il passe par l’éboulement à l’origine de la formation du lac.

Pourquoi le lac Lauvitel a été interdit d’accès au public ?

Le site du lac Lauvitel a été interdit depuis quelque temps, au grand public. En effet, il a été converti en un grand laboratoire à ciel ouvert, accessible seulement aux scientifiques qui entreprennent diverses études sur la nature dans le site en termes de végétation, animaux, eau et climat. À ce jour, un suivi rigoureux est effectué sur tous ces éléments de la nature, afin de comprendre la biodiversité suivant des fréquences adaptées. Les activités scientifiques sont quotidiennes avec plusieurs tâches : des inventaires, des mesures, des comptages, des constats et plusieurs suivis. Ces différentes activités se complètent pour donner une idée sur l’évolution de cet écosystème très intriguant. Par ailleurs, elles sont effectuées dans un respect rigoureux de l’environnement naturel et se font en continu.

Le programme des recherches est établi en toute rigourosité par le Conseil scientifique du Parc national des Écrins, gestionnaire de la réserve intégrale du Lauvitel. Muni d’un Conseil scientifique prestigieux, il supervise et pilote les études à réaliser, en faisant appel aux compétences de chercheurs et experts de nombreuses spécialités, afin de mener à bien ces travaux. Les agents du parc national assurent le contrôle, participent aux suivis scientifiques et à l’information du public.

Les activités de recherche effectuées sont très diversifiées étant donné la richesse du site en termes d’espèces animales et végétales. Parmi ces activités, on peut citer : la recherche d’insectes saproxilyques qui sont responsables de la décomposition du bois, l’étude du campagnol roussâtre, la recherche malacologique concernant les escargots et limaces, le carottage long de sédiments nécessaire pour comprendre les événements de crues depuis plus de 3 000 ans, l’installation de capteurs de température et de pression pour enregistrer les variations du lac, etc.

L’interdiction au public n’est pas venue par hasard. Elle a pour but de contribuer à préserver cet environnement pour le moins, hors du commun !